En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Le club
Informations
Soutiens

 

ville_fr_18.jpg

 

uni_fr.jpg

 

 

Nouvelles
 CH Fribourg 16 - 34 TV Pratteln (5-17), spectateurs : 100 

Fribourg, revigoré par le retour de plusieurs de ses cadres, se devait de fournir une prestation pleine de courage contre le nouveau leader du classement. Malgré une excellente défense, les fribourgeois auront été complètement absent en défense encaissant un 0-9 après 15min. La faute non seulement à un gardien exceptionnelle, mais surtout à un manque de punch, d'envie et de concentration. Mi-temps : 5-17.

Le retour des vestiaires devient de plus en plus un problème, avec un cinglant 0-4 pour être à 5-21, mais Fribourg fournit une prestation suffisante en défense pour garder un écart plus infime, même si aujourd'hui Fribourg aura compris la réalité de la 1ère Ligue ! Au final, une défaite cuisante, la quatrième avec autant d'ecarts : l'hémorragie ne s'arrête plus...

Après cette rencontre, Fribourg conclut le 1er tour de façon moyennement positive : certes des victoires contre les concurrents directs (Viège et Liestal), un point arraché à Bern, mais toutes les défaites auront été sèches et surtout entâchés d'un grand manque de réalisme, d'envie et surtout d'entraînements. Les vacances arrivent donc à point nommé, mais dès janvier, chaque match sera une vraie finale. Plus le droit à l'erreur pour Fribourg qui pourra enfin composer avec tous ses éléments et probablement 1-2 renforts de taille.

Rendez-vous le dimanche 16 Janvier 2011, à 14h00 dans l'antre de Sainte-Croix pour affronter le dernier incconu bâlois : TV Birsfelden.

 

Oberholzer ; Champion (1), Diem, Bouzou, Rojevic (2/1), Andrey (1), Bornschein, San Juan, Egger (2/1), Zieger (2), Kerrache (4), Wyss (1), Kapisoda (3) 


 TV Möhlin 36 - 15 CH Fribourg (16-7), Spectateurs : 250

Suite à l'humiliation subie contre Leimental, les fribourgeois se rendaient en terres argoviennes pour y affronter le co-leader Möhlin. Devant une foule acquise, Fribourg se présentait avec une infirmerie bien remplie, mais aussi une envie de bien faire. Après un round d'observations, Möhlin mène 2-0, mais les visiteurs se lancent enfin dans le match grâce à Thomas Andrey (enfin de retour) ou encore Pierre Wyss.

Les visiteurs jouent de mieux en mieux et malgré la blessure de Samir Kerrache, se frottent à la victoire à la 19ème (8-6), avec surtout une double supériorité numérique. Néanmoins, les visiteurs se crispent, perdent leurs possessions et commettent des erreurs inadmissibles pour voir Möhlin mener 11-6 (à 4 contre 6!!!). Les argoviens vont s'envoler en fin de première période : 16-7.

Le retour des vestiaires est catastrophique (24-7, 40ème), mais Fribourg va finir le match de façon honorable en ajustant la défense fébrile des argoviens grâce à de belles percées de Laurent Rattaz ou encore d'excellentes finitions à 6m de Pierre. Malheureusement, avec un tel effectif, privé du 80% de ses arrières, d'un moral très bas et d'arbitres très peu coopératifs : aucune chance ! Défaite au final 36-15.

Néanmoins, Fribourg a choisit un nouveau chemin : celui du renouveau, de l'agressivité, de la solidarité, mais avec un tel manque de profondeur dans l'effectif, les fribourgeois se doivent de se mobiliser pour continuer vers la voie du succès. La semaine prochaine, Fribourg recevra Pratteln, mais peut aussi se vanter des retours de Miguel San Juan, Martin Zieger, Pirmin Egger et Clément Berger. Par ailleurs, Michael Diem et Lukas Oberholzer seront à nouveau disponible pour renforcer l'armada locale. Le maintien passera donc bien par un vrai test : celui de la solidarité ! A samedi prochain ...  


 CH Fribourg 13 - 45 HSG Leimental (8-18), spectateurs : 30
 
 
3 semaines sans compétition, a priori un repos bien mérité pour les néo-promus. Malheureusement, ces trois semaines ne font qu'alourdir la malédiction qui s'abat sur le CH Fribourg : les blessures ! En effet, après Jérémy Catinot et Thomas Andrey, Pirmin Egger (aine) et Clément Berger (doigts) rejoingne une infirmerie déjà bien remplie. Sans parler des états de reconvalescence de Pierre Wyss ou encore Vincent Pochon.
 
Par ailleurs, l'adversaire n'est pas une montagne, mais une équipe d'une toute autre planète militant depuis plusieurs années à ce niveau et ayant manqué les finales de promotion de LNB ces 3 dernières années de peu. La rencontre commence bien pour Fribourg qui mène 1-0, puis se retrouve mené de peu 2-3, 5-9 et 8-11. La défense 3-2-1 montre de réels résultats, mais notre effectif est trop peu profond, trop doux comparé aux titans de Bâle ! A la 21ème minute, Fribourg perd 8-13, mais obtient un pénalty en supériorité numérique. Le match aurait peut-être pu tourné, mais manque de profondeur, Fribourg va s'effondrer et se lancer dans des solos individuels (8/30 au tir en 1ère mi-temps). Mi-temps 8-18 !
Au retour des vestiaires, les consignes sont claires, contenir les bâlois pour éviter une catastrophe... malheureusement, les mauvais gestes vont s'accumuluer, les tirs précipités, les pertes de balles, mais surtout une défense qui ne ressemble en rien au Fribourg de ces dernières années. Pire, Fribourg ne marquera pas un seul but entre la 22ème et la 54ème, encaissant ainsi un 0-29 ! Score final : 13-45.
Au terme de la partie, la déception : non pas de perdre, mais de perdre dans de telles conditions avec en prime, la blessure de Martin Zieger, certes peu grave, mais quand-même. Par ailleurs, la fatigue se fait sentir et de petites blessures émergent, des frustrations.
 
La leçon ? Garder la tête haute, se mobiliser et éviter le naufrage à Möhlin ce samedi afin de préparer une réception à la portée des fribourgeois le 18 Décembre contre le TV Pratteln. C'est à travers les moments difficile que le vrai visage d'une équipe émerge, à chaque fribourgeois de le montrer.
 
Oberholzer, Boano ; Rojevic (4/1), Pochon, Bouzou (1), Diem, Kapisoda, Wyss, Rattaz, Kerrache, Bornschein (1), Zieger (7), Fabing

 TV Solothurn 38 - 16 CH Fribourg (17-9), spectateurs : 150
 
Toujours dans l'euphorie de sa victoire contre Viège, Fribourg se rendait à Soleure pour y affronter une équipe redoutable, probablement un des favoris pour la promotion en LNB. Par ailleurs, Fribourg fait face à une avalanche de blessures (Pierre, Vincent, Jey, Thomas), mais aussi à des absences qui ont pesées (Martin, Antonin, Bastien) : en somme, qui miserait son argent sur les visiteurs !
Fribourg commence bien, mène 2-1, puis 3-2, mais s'attaque à un sommet innateignable : une équipe pleine de cohésion, agressive, rapide et dont les changements n'affectent en rien leurs performances. Ainsi, Soleure domine les duels en offrant des aubaines à son pivot à 6m pour mener rapidement 10-4. Un temps mort vient quelque peu réveiller les fribourgeois qui reviennent à 12-6 et profitent d'attaquer à six contre cinq. Non ! Rien y fera, Soleure impose son jeu, sa circulation et crucifie les fribourgeois à 6m pour rentrer aux vestiaires avec une confortable avance : 17-9.
Malgré quelques remaniements en deuxième période, Fribourg ne concrétise pas ses occasions (tirs manqués, pertes de balle) et se fait punir instantanément en contre-attaques par les ailiers soleurois. Une deuxième mi-temps qui avait se répéter les mêmes actions, les mêmes erreurs pour s'écraser contre une montagne cette fois trop haute pour le néo-promu romand. Au final 38-16 !
Une véritable leçon pour le CHF qui devra fortement s'inspirer de l'agressivité défensive de son adversaire, mais aussi de la vitesse imprégnée sur attaque placée et en 2ème onde. Un match sur lequel les fribourgeois devront méditer et apprendre ! Heureusement, cette défaite n'apporte aucun changement au classement puisque tous les adversaires directs ont échoué dans leur quête du maintien. Néanmoins, Fribourg devra se réveiller rapidement, car les grosses écuries de 1ère Ligue s'approchent de Sainte-Croix avec comme prochain rendez-vous, le dimanche 5 Décembre 2010 à 14h00, le favori incontesté du groupe : les bâlois du HSG Leimental. A vos agendas !
 
Oberholzer (11/32), Jung (8/25) - Rojevic, Berger (1), Bouzou (1), Diem (1), Kapisoda (5 dont 3 pénaltys), Fabing (1), Bornschein (2), San Juan (1), Egger (1), Kerrache, Rattaz (3 dont 1 pénalty)

 CH Fribourg 31 - 29  KTV Viège, Spectateurs : 50

 
Après une longue pause et un match nul contre le BSV Bern, le CH Fribourg revenait à la compétition contre un nouveau concurrent direct pour le maintien. En effet, les fribourgeois recevaient les valaisans du KTV Viège, redoutables mercenaires de 1ère Ligue dont l'effectif compte deux joueurs de grandes classes : John Lenser (ex-international allemand U-21) et surtout Tim-Philip Jurgeleit (champion d'allemagne et d'Europe en 2009 avec le THW Kiel...).
La rencontre démarre en faveur des visiteurs, qui malgré l'individuel, trouve de nombreuses solutions sur les ailes pour mener rapidement 2-4 (5min). Puis, le round d'observation passe et les valaisans imposent leurs croisements et leur finition à 6m pour mener jusqu'à 6 longueurs (5-11, 20ème). Heureusement, le banc fribourgeois apporte de la fraîcheur, notamment par Vincent et Miguel qui permettent aux fribourgeois de recoller progressivement (9-11, 25ème). Malheureusement,Viège sanctionne les erreurs fribourgeoises par des contre-attaques pour mener jusqu'à 10-14 à 30 secondes du terme de la première mi-temps. Un coup franc fribourgeois, conclu par Martin, réduit quelque peu l'écart avant le thé.
Début de seconde période : d'entrée, une perte de balle fribourgeoise, Viège reprend 4 buts d'avance, mais Fribourg va se réveiller à ce moment précis grâce à l'entrée de Laurent, qui impose le rythme d'entrée de jeu. Ainsi, le CHF revient peu à peu au score et égalise par Izi à la 40ème minute. A ce moment, les locaux sont irrésistibles et le coup du sort se produit : Tim-Philip Jurgeleit se fait exclure pour 3x2min ! Une aubaine que les fribourgeois ne peuvent que concrétiser : l'osmose entre Pierre et Laurent prend alors et Fribourg mène jusqu'à 27-24 (50ème).Cependant, les fribourgeois sont trop impulsifs et prennent des 2min trop précipitemment : Viège revient alors dans la partie et se trouve à 2 doigts de mener à 3min du terme (28-28) ... Lukas sort alors de ses gonds et effectue des parades décisives pour offrir à Fribourg l'opportunité de conclure en beauté : chose faite par Simon, joker de luxe pour inscrire le dernier but du match et l'emporter dans les derniers instants : 31-29.
Un match très serré entre deux équipes qui auront leurs hauts et bas durant toute la rencontre, mais une mention particulière au banc fribourgeois, exemplaire, décisif et emmener par un Laurent des grands jours. Avec cette victoire, Fribourg grimpe au classement et peut attendre avec plus de sérénité le choc face au TV Solothurn, samedi prochain à 17h00 au centre sportif CIS.
 
Jung (3/13), Oberholzer (15/34) ; Pochon (4), Berger (3), Egger (2), Bornschein (1), Kerrache (1), Rattaz (1), Zieger (9), San Juan (1), Wyss (1), Kapisoda (2 dont 1 pénalty), Diem (2), Bouzou (4)


 BSV Bern/Muri 22 - 22 CH Fribourg (11-10), Spectateurs : 50

 
Dans une salle du Spitalacker légèrement garnie, Fribourg se déplaçait chez un concurrent direct : le mythique club du BSV Bern ! L'entâme de match était excellente avec un Fribourg solide défensivement, mais aussi patient en attaque. Néanmoins, les bernois comptaient des joueurs de grande classe comme Patrick Gehri ou encore leur paire de gardien Meyer - Schranz (ex-LNB Lyss), répondant coup sur coup aux buts fribourgeois (4-4, 10min). Les visiteurs reprennent le flambeau vers la 20ème (7-9), mais lâche soudainement face à des contre-attaques bernoises : 11-10 à la mi-temps.
La seconde période démarre très fort, Fribourg revient, puis mène de deux longueurs à la 44ème minute. Les buts tombent alors de tout les côtés et les 14 fribourgeois se régalent sur le terrain. Un peu de nervosité et tout s'écroule en un instant, Bern prend alors le flambeau des opérations pour distancer Fribourg de 3 longueurs (21-18, 54min). Heuresement, un temps-mort arrive à point nommé et les fribourgeois marquent par Martin Zieger et récupèrent des ballons grâce non seulement à une défense de fer, mais aussi et surtout l'homme de la soirée : son gardien Paddy Jung (irréprochable!). Fribourg égalise finalement à 10 secondes du terme et partage les points avec son homologue bernois.
Un partage des points équitable si l'on tient compte du fait que Fribourg aurait tant pu gagner, mais aussi s'écrouler en fin de match. Un point qui aura le mérite de revenir au mental et forces délivrées par toute l'équipe : un grand bravo les gars ! Prochain rendez-vous - tout autant décisif - le dimanche 7 Novembre 2010 à 14h00 à Fribourg contre les redoutables mercenaires de Viège.
 
Jung (16/38) ; Rojevic (2), Berger (3), Bouzou (4), Pochon, Zullo, Kerrache (4), Kapisoda (3 dont 2 pénaltys), Wyss, Rattaz, San Juan (1), Fabing, Zieger (5), Egger (1)


CH Fribourg - HV Herzogenbuchsee 26 - 30 (15-14)

Deux semaines après sa désastreuse prestation à Bâle, Fribourg accueillait le leader surprise de 1ère Ligue. Un début de match extraordinaire enflamme la partie, les locaux menant 4-0 grâce à une défense formidable et à un tandem Pirmin Egger - Martin Zieger de choc. Les visiteurs se réveillent quelque peu, mais les fribourgeois augmentent continuellement le tempo pour mener 8-2 (12min), puis 12-7 (20min). Peu à peu, les sanctions de 2min pleuvent de chacun des côtés et des espaces se créent, permettant aux bernois de revenir gentiment, mais sûrement dans la partie. A la mi-temps, Fribourg ne mène que d'un petit but 15-14.
En seconde période, les visiteurs prennent les choses en main par Ivo Sonderegger pour mener 16-18 (35min) et 18-21 (40min). Cependant, le collectif fribourgeois refait surface, emmené par d'excellents gardiens pour se frotter à l'égalisation : 23-24 et 25-26 (50ème). Malheureusement, le physique lâche complètement et quelques pertes de balles pourtant si faciles offrent à Herzogenbuchsee l'opportunité de plier le match. Ce scénario se produira, au grand désarroi des locaux, pourtant porté par une salle Sainte-Croix bien garnie (200 spectateurs).
Au final, une défaite qui fait mal 26-30, mais une victoire, car l'équipe aura montré un visage exceptionnel, notamment un niveau défensif - digne d'une équipe de 1ère Ligue. Néanmoins, reste à confirmer samedi prochain à la salle du Spitalacker (17h30) contre la réserve du BSV Bern dans un match qui s'annonce déjà coupe-raie !


Jung ( / ), Boano ( / ) ; Rojevic (2 dont 1 pénalty), Champion, Diem, Bouzou (4), Andrey (1), Egger (3), Fabing, Zieger (8), Kerrache (5 dont 2 pénaltys), Rattaz, San Juan, Kapisoda (3 dont 2 pénalty)

 Pour ceux et celle qui veulent voir du handball suisse en direct, la chaîne SSF (schweizer sport fernsehen) va diffuser plusieurs match de la saison de NLA 10/11. 

 

Noter les dates ci-dessous:

 

Freitag, 17. September, 20.15 Uhr: Pfadi Winterthur – HC Kriens-Luzern

Freitag, 8. Oktober, 20.15 Uhr: BSV Bern Muri – HC Kriens-Luzern

Freitag, 10. Dezember, 20.15 Uhr: HC Kriens-Luzern – Wacker Thun

Freitag, 17. Dezember, 20.15 Uhr: Wacker Thun – BSV Bern Muri

Sonntag, 26. Dezember, 17.00 Uhr: HC Arbon – TSV St. Otmar

Freitag, 4. Februar, 20.15 Uhr: Fortitudo Gossau – HSC Suhr Aarau

Freitag, 11. Februar, 20.15 Uhr: TSV St. Otmar – GC Amicitia Zürich

Freitag, 18. Februar, 20.15 Uhr: Lakers Stäfa – Pfadi Winterthur

Freitag, 25. Februar, 20.15 Uhr: RTV Basel – HSC Suhr Aarau